dimanche, avril 17, 2011

Le théorème de Cupidon de Agnès Abécassis

4ème de couverture:
Définition du théorème de Cupidon : Deux lignes parallèles ne se croisent jamais. Sauf si elles sont faites l’une pour l’autre. Adélaïde est exubérante, directe, rigolote, mais fuit les histoires d’amour. Philéas est timide, maladroit, sérieux, et ne pense qu’à conclure. Ils ont le même âge, travaillent tous les deux dans le cinéma, pourtant ils ne se connaissent pas. …Enfin, c’est ce qu’ils croient. Entre situations pétillantes et rebondissements irrésistibles, une savoureuse comédie-romantique à deux voix, l’une féminine, l’autre qui a mué.
Un peu de chick-lit ça change et ça détend ! En me plongeant dans un livre d'Agnès Abécassis, je suis toujours sure de passer un bon moment. De plus, j'aime beaucoup la couverture qui est très girly avec ses couleurs acidulés et des illustrations de l'auteure.

Adélaïde est divorcée, deux nioutes et revendique son statut de célibataire qui lui convient parfaitement.Mais c'est sans compter sur sa bande de copains qui veulent absolument l'aider à trouver quelqu'un. De son côté Philéas est le fils d'un grand cinéaste et rêve de se faire un nom dans le métier tout en paradant avec une célèbre actrice à son bras.

Et bien, je ne suis pas du tout déçue au contraire je me suis régalée... J'ai dévoré ce livre et ri de nombreuses fois.
Les personnages sont très attachants. En particulier Adélaïde à laquelle on s'identifie très facilement. Elle est pétillante, spontanée et pleine d'humour. D'ailleurs l'humour est sa meilleure arme pour se sortir de situations improbables. Je pense notamment à la soirée speed-dating qui m'a fait mourir de rire. Dans ce chapitre, Adélaïde rencontre un échantillon de loosers plus vrai que nature. Enfin voila j'aimerais être aussi drôle que l'héroïne (et que Agnès Abécassis bien sur ;) ). Philéas,lui est plutôt timide, maladroit et au contraire d'Adélaïde il recherche activement à se débarrasser de son célibat et de préférence grâce à une actrice au corps de rêve.
J'ai bien aimé également son ami Gustave. Oui je l'avoue les blagues sur Chuck Norris me font rire mais à petite dose car Gustave est plutôt lourd.

Les chapitres alternent entre le point de vue d'Adélaïde et de Philéas avec quelques flash-back de temps en temps. Le style est toujours aussi agréable,fluide et rafraichissant. C'est un livre drôle et dynamique avec de nombreuses références cinématographiques.
A peine on l'a commencé, qu'on ne peut plus s'arrêter de lire. Une fois fini on n'en redemande: c'est trop court !
Vous l'aurez compris j'ai adoré, c'est le genre de livre qui me met de bonne humeur et pourtant je ne suis pas trop branchée chick-lit !

Extrait:
Et si, accessoirement, j'en avais voulu un, de mec, alors que je fais tout pour les éviter depuis ma libération des griffes de "Mentidor", l'homme qui mentait sans remords. Ou qui fabulait comme un porc. Ou qui inventait en Technicolor. Bref, un ex-petit ami qui considérait que la parole est d'argile et le bobard est d'or. Forcément, ça m'a fait du tort. Depuis, je suis sur mes gardes. D'accord ?

4 commentaires:

  1. en passant... j'adore ta bannière ! ;-)

    RépondreSupprimer
  2. @Luthien: N'hésites pas,il est génial tu vas passer un bon moment !

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails