samedi, septembre 25, 2010

La symphonie du temps qui passe de Mattia Signorini





4ème de couverture:
Pour le commun des mortels, la curiosité est un vilain défaut. Pas pour Green Talbot, qui décide de quitter son village endormi et de parcourir le vaste monde afin d'assouvir sa soif de connaissance et d'émotions. Doué d'une empathie hors du commun, il révèle au fil de ses rencontres la diversité de la nature humaine. Un voyage initiatique qui conduira ce personnage étrange et poétique à traverser deux continents et les grands bouleversements du XXe siècle.

L'Italien Mattia Signorini est né en 1980. La Symphonie du temps qui passe, son deuxième roman, a été salué de façon unanime par la presse italienne.
J'ai reçu ce livre dans le cadre de l'opération masse critique de Babelio.Je tiens donc tout d'abord à remercier les éditions Presses de la Cité et Babelio.
C'est sa couverture douce et colorée qui m'a donnée envie de lire ce roman.Après lecture,je peux dire qu'elle correspond très bien à son contenu.
Gregory Talbot,soldat du quatrième bataillon, guérit miraculeusement de ses blessures de guerre.Il épouse Maria,l'infirmière au yeux verts qui s'est occupé de lui et part vivre avec elle à Tranquility ,la ville du révérend Barry.Là,Maria donne naissance à Green,un enfant calme qui observe et écoute tout ce qui l'entoure.

L'histoire commence par la mort du personnage principal.Avant de nous plonger complètement dans le récit nous connaissons déjà le début et la fin de celui-ci.Mais cela n'a pas d'importance,ce qui compte c'est le reste.
Cet incipit particulier nous intrigue.La suite du roman,qui correspond à la vie de Green est divisé en cinq parties.Les chapitres sont très courts,ce qui rythme efficacement le récit.Le style de l'auteur est simple,épuré et nous rappelle celui du conte.Il nous narre le voyage initiatique qu'entreprend son personnage principal.En effet,Green décide d'aller au delà des limites de sa ville,qu'il connait par cœur.Seul sa curiosité le guide: il ignore tout du monde.Il prend alors le temps de s'émerveiller des choses simples de la vie,de la nature.Pendant ce voyage,il rencontre une galerie de personnages étonnants et des animaux fascinants.Malgré les obstacles,il continue toujours sa route sans savoir vraiment où il va,ce qu'il cherche.
C'est un livre rafraichissant et poétique qui nous fait rêver.On savoure chaque phrase.On s'attache très vite à Green ainsi qu'aux autres personnages même secondaires qui apporte leur aide à notre héros.
L'auteur nous incite à écouter l'enfant qui sommeille en nous et ne jamais l'oublier ainsi que nos rêves même les plus fous.On a hâte de connaître la fin,et Mattia prend un malin plaisir à nous faire languir retardant le plus possible le dénouement.Celui-ci est inattendu et bouleversant...
Ce livre est un gros coup de cœur pour moi,je l'ai lu en une soirée.Je surveillerai les prochains livres de cet auteur.
En bref: Poésie,candeur et émotion font de ce livre une jolie ballade littéraire.

Citations:
Green comprit que les gens ont peur de ce qu'ils ne connaissent pas, et qu'il suffit parfois d'un peu d'affection pour tout changer.


Il préférait imaginer l'avenir, plutôt que pleurer sur ce qu'il laissait.




Avis d'autres blogueurs:
DF , Véro

3 commentaires:

  1. Mon billet d'il y a deux semaines va dans le même sens que le tien ! Voici le lien si tuas un peu de temps : http://1000-et-1.over-blog.com/article-la-symphonie-du-temps-qui-passe-de-mattia-signorini-52184318.html

    RépondreSupprimer
  2. ... pas tout à fait convaincu par ma lecture de ce roman! J'en parle en ce jour, ici:

    http://fattorius.over-blog.com/article-une-vie-pour-apprendre-57843725.html

    Et je constate que vous l'avez aussi reçu dans le cadre de l'opération Masse Critique! Bienvenue au club... :-)

    RépondreSupprimer
  3. Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com),N0-12, THÉORÈME DU TEMPS. - ELLE JOLIE...?

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails